Magical pensionnat

Un pensionnat pas comme les autres...pour les personnes pas tout à fait humaines ou ordinaires que tout le monde rejete. Si c'est le cas, ce pensionnat est fait pour vous!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un prof dangereux à la dent dure...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makoto Hatetsu

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/10/2010

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 19:10

Désolé pour l'allure, j'améliorerais plus tard... J'étais si impatient de poster !

Le commencement :

Nom : 歯鉄, soit Hatetsu, Avec les kanjis "dent" et "fer".
Prénom : 誠 Makoto, ou "sincérité".
Âge : Vingt-sept ans, tout du moins jusqu'au 24 fevrier.
Professeur de : "Dangereux. Pas le choix, il y a tellement d'élèves dans cette catégorie...'Fin bon, j'peux faire des remplacements dans les autres classes. Juste éviter le combat, j'y connais rien en armes."
Si transformation : Sa transformation n'implique pas tant de changement physiques externes, c'est surtout un moyen de rendre son corps plus sensible à ces pouvoirs, ce qui augmente ses capacités physiques. Cependant, on peut constater que son squelette est particulièrement résistant, ses dents y compris, et semble prendre une couleur métallique. Ses ongles et et cheveux (tout ce qui est fait de kératine) sont également bien plus résistant.
L'inconvénient de cette technique est son temps d'utilisation : après une demi-heure, ses réserves d'énergie se vident complétement.

Vos pouvoirs:
Le don le plus notable de Makoto est celui de régénération. En effet, ces blessures guérissent à une vitesse sur-humaine, quand bien même elles n'ont pas reçu de soins. De plus, son temps de sommeil est réduit à 3 ou 4 heures pour un repos équivalent.
Il existe toutefois un autre don en lui, "la marque spirituelle" : il peut "marquer" l'esprit d'un autre, ce qui lui permet de savoir sa position jusqu'à une certaine distance. Cette marque se situant dans l'esprit, il ne peut l'utiliser que sur les gens, et seulement ceux qui ne savent pas fermer leurs esprits. De plus, les flux d'énergie magique passant par l'esprit, il peut être avertit en cas de "crise", c'est à dire un dérèglement du à une quelquonque raison (intense utilisation d'un pouvoir, par exemple).



Description :


Mentalité :
"Bon, je vous préviens tout de suite, j'aime pas les mômes. Comportez vous en lycéens et je vous laisserais tranquille. Mais si vous voulez pigner, chialer ou je ne sais quoi, partez du cours. S'il vous plait."


Bon, au moins c'est clair, lui et les enfants, c'est pas la plus grande histoire d'amour. N'aimant pas le bruit, ni les apitoiements, c'est assez logique, en fait. Ceci dit, il faut savoir que ce n'est pas tant par dégout ou par haine qu'il fait ça, mais par gêne. Et oui, il est facilement gêné par ce genre d'élans émotionnels. Mais n'allez pas le lui répéter, ce serait mauvais pour vous.


"Oh, pitié, la robe rose à froufrous, c'était pas obligé... Ou alors, on vous a menacé, c'est ça ?"


Plus que les choses enfantines, ce sont les choses enfantines et fillette. Et oui, jeunes filles, si vous comptez prendre le cœur de votre professeur, non seulement il faut consulter un psy, mais il faut aussi vous dire que c'est raté, il ne prend pas en dessous de 20 ans. et oui, il aime les femmes mûres... ah, et vous pourrez aussi remarquer au passage qu'il ne semble pas très tolérant avec les goûts qui divergent des siens. C'est une erreur. Il fait ce genre de commentaires à tout moment, sur n'importe qui, y compris lui. Un certain goût du dénigrement qu'il possède depuis son enfance.


"Excusez-moi, ne pouvez vous pas ne pas cesser de ne pas vous taire ? S'il vous plait. avant que je ne défenestre quelqu'un."


Il y eut un temps autrefois ou son language était assez cru. désormais, bien qu'il le ponctue d'expressions telle que "Mon dieu", "Bon sang", "Bonne mère", et d'autres réjouissances, il est beaucoup plus poli. Ceci dit, ça ne veut pas dire qu'il soit plus compréhensible. Loin de là. et il semble avoir oublié d'abandonner les menaces.


"Donc, vous êtes en train de me dire que, dans ma classe, outre que tout ces élèves soient armés et disposent de formations au combat, leurs pouvoirs les dotent d'un potentiel destructeur supérieur à une armée ? Chouette. C'est quand le prochain avion pour l'autre bout du monde ?"


Outre le fait de n'avoir aucun savoir du monde magique, les compétences en combat de notre professeur sont loin d'être les meilleures. Ajoutez à ça qu'il n'as pas le sens des responsabilités et qu'il craint pour sa vie... Le tout avec l'air complétement détaché, comme si l'ont parlait météo...


"Comment j'ai appris ce coup ? Hum, si je me souviens bien, j'avais vu ma sœur le faire il y a... quinze ans, je crois."


S'il y a une chose dont il peut se vanter, bien que ce ne soit pas dans ses mœurs, c'est bien ses capacités à apprendre par lui, même, couplée à son incroyable mémoire. Oui, il pourrait faire de grandes choses, s'il n'était pas totalement dépourvu de motivation.. Autant dire qu'on n'as rien à craindre.

Physique :
"Tss, vous m'avez en face de vous, qu'est ce que vous voulez de plus ? Une photo ?"

Bon, par quoi commencer... Les cheveux, tiens. C'est pas très original, mais ça nous donne un point de départ. les cheveux, donc. Dans un monde où les gens peuvent avoir naturellement une coloration rose, le bleu smalt -oui oui, ça existe- avec lequel il s'affiche n'a rien d'impressionnant. Non, ce qui dérange dans ses cheveux, c'est leur longueur. Pourquoi s'obstine-t-il à les porter si long, alors que ça l'oblige à les attacher, à passer au moins cinq minutes à démêler tout les nœuds et à utiliser un sèche-cheveux après un shampoing, lui qui est si faignant ? Esprit de contestation, ou simplement par séduction. Après tout, c'est un beau garçon, pourquoi ne ferrait-il pas un peu d'effort pour se mettre en valeur ? Bon, j'avoue, les mèches qui partent dans tout les sens devant le visage, c'est pas ce qu'il y a de plus pratique non plus. Pas grave, ça lui donne une excuse pour faire semblant de ne rien voir. Tant pis si ça cache ses yeux safran -a ne surtout pas confondre à l'ambre, bien plus vif-. Surtout qu'avec le peu d'éclat qu'ils ont, ils ne les trouve pas spécialement beau. Pas moche non plus, hein, juste entre les deux. Quand à sa peau blanche, impeccable, pas un bouton, ni une cicatrice. Normal, avec son don. Par contre, ses traits,plus proche d'un adolescent que d'un adulte, sont-ils un effet secondaire de celui-ci ? Mystère...

Allez, on a détaillé le visage, on passe au général. Sa taille se situe dans les 1m70, pour un peu plus de 60 kg, ce qui nous donne un corps assez fin, mais au final dans la moyenne. C'est vrai qu'il n'est pas très musclé, plus fait pour l'esquive ou la course que l'attaque en bourrin. Mais, étant donné qu'il n'est pas un adepte des vêtements moulants, cela ne se remarque pas tellement. Tiens, parlons de sa garde-robe : à priori, il n'a qu'un T-shirt, l'essentiel de ses hauts sont des chemises, sur lesquelles il met indifféremment un costume ou l'ancien blouson noir tout abimé de sa sœur. Quant au pantalon, jamais vous ne le verrez en jean. Question de goûts, surement. Et les chaussures... mocassins ou à lacet, ça reste du cuir, de bonne qualité, sauf les rares fois où ont l'oblige à faire du sport, dans ce cas bonjour le vieux jogging et les baskets~

Histoire :

Il y a des gens qui naissent dans la misère. D'autres dans des cocons dorées. C'est généralement de ceux là dont on raconte la vie. Seulement, voilà, pour Makoto, c'était une existence tout à fait normale qui s'ouvrait à lui. Enfin, plutôt normale pour quelqu'un doté de pouvoirs, hein. Il avait toujours ses deux parents, dont la relation amoureuse s'épuisait et ressemblait plus à une entente cordiale, il appris donc très tôt que non, l'amour n'était pas éternel, et qu'il fallait l'entretenir. Malgré la différence de 9 ans avec sa grande sœur, il s'entendait plutôt bien avec elle. Il faut dire que, avec toute les absences des géniteurs, elle s'occupait souvent de lui. Enfin... étant donné qu'elle devait souvent aller à ses entrainements, elle l'emmenait avec lui, et il restait dans un coin. Entrainement de quoi, me direz-vous ? Bah d'un peu beaucoup de choses, en fait. Boxe anglaise, Judo, Capoeira, et j'en passe... Il faut dire qu'il ne s'y intéressait pas vraiment, le petiot. Il avait appris quelques techniques par observation, mais c'est tout. Sinon, il restait dans un coin à lire ou une activité de ce genre. On le félicitait pour son calme.

A vrai dire, ce que les gens ne savait pas, ce que déjà, à l'époque, il ne supportait pas le comportement de ses camarades. Toujours à chahuter, à crier, à pleurer, à s'énerver... Qu'ils pouvaient être bruyant ! Autant dire qu'il n'avait pas beaucoup d'amis. Voire même pas du tout. Du coup, un petit groupe le prit comme souffre-douleur. Bon, pas seulement pour ça, aussi parce qu'il avait des cheveux longs comme une fillette. Ça et le fait qu'il le ait insulté de façon assez crue, et non je ne répéterais pas ces insultes pour ne pas choquer les âmes sensibles. Le problème, c'est que, voyez vous, son pouvoir de régénération, il ne le découvrit qu'au bout d'un moment, il avait pas mal eut l'occasion de morfler. Est-ce que, pour autant, ses tortures quotidiennes s'arrêtèrent ? Pensez-vous. Les gamins peuvent-être tellement sadique. Plutôt que de raconter en long et en large tout ce qu'ils pouvaient imaginer, je vais juste vous parler de l'anecdote du poisson rouge. Vous savez que, parfois, les classes de primaire ont un animal domestique ? Oui, comme vous devez l'imaginer, cet animal était pour sa classe un poisson rouge. On le força à l'avaler... vivant, bien sûr. Rien de tel pour le traumatiser à vie. D'ailleurs, évitez de lui parler de poisson. S'il vous plait.

Makoto ne se plaisait donc pas en cours. Mais alors, où ? Tout simplement chez lui. Sa grande sœur invitait souvent des amies à la maison, et il adorait rester avec elles. Elles aimaient bien le faire s'assoir sur leurs genoux, ou jouer avec ses longs cheveux, tandis qu'elle parlaient de leurs amours sans les prendre au sérieux -ce qui influença assez le petit, il faut dire-... Ainsi donc, il pouvait être séduisant. Cela faisait toujours rire sa sœur, un joli rire cristallin.

Mais le temps passait, et avec lui les années. La grande sœur partit de la maison pour s'installer à son compte dans un minuscule appartement. Le garçon du apprendre à se débrouiller par lui même. La découverte de son second pouvoir lui appris à sentir à l'avance ses bourreaux, et à s'éloigner avant. Il commença à développer ses capacités de cache-cache, pour ensuite les prendre par surprise et frapper ceux qui ne lui plaisaient pas -un peu beaucoup de monde, à vrai dire- pour ensuite s'enfuir, un vrai "hit and run". Il se fit remarquer par une bande, avec qui il partageait quelques points communs, et s'intégra rapidement. Sa grande sœur lui rendait visite, mais, avec ses cheveux coupés courts et son sourire triste, Makoto n'arrivait plus à la reconnaitre. Et ses parents qui ne se parlaient pratiquement plus...

Le temps passait toujours. Un type de sa bande l'avait mis en contact avec une petite organisation de trafics divers, assez lucrative, dans lequel il fit tout de suite sensation, notamment auprès du chef -d'un peu moins d'une cinquantaine d'années- qui le pris sous son aile. Alors qu'il avait gagné son indépendance auprès de ces parents des années déjà, vivant dans un minuscule immeuble -tout du moins, jusqu'à ce qu'il se mette à pratiquer ce commerce illégal, où sa vie devint beaucoup plus confortable-, il eut l'impression d'avoir un vrai père. Il lui appris à tirer, aussi bien à la carabine qu'au pistolet, et le fit s'entrainer au combat à main nue, même s'il en résultait toujours une sorte d'improvisation de techniques plus ou moins réussies. Il influença sur ses goûts, aussi bien dans les vêtements - passant du jogging au costume d'homme d'affaire-, les alcools -fini la bière, on passe aux grands crus !-, l'alimentation, la musique... Il réussi même à lui faire manger du poisson cru, et pas n'importe lequel, le fameux fugu mortel si mal préparé ! D'ailleurs, Makoto avouera plus tard que jamais il ne mettrait autant d'argent juste pour du poisson, mais il admettra que le goût était extraordinaire. seul échec, il ne fit que le dégouter un peu plus des enfants, avec ses passions étranges pour les animes de magical girl, les figurines et les jeux vidéos... hum, peu recommandables. Étrangement, quand le jeune homme parle de son "second père", il omet toujours cette partie pour le moins excentrique. Bref, une certaine relation s'était crée entre eux deux, à un point tel que le fameux "père" lui déclara à maintes reprises que c'était vraiment dommage qu'il aie fini du mauvais côté de la société. Mais sa sœur, dans tout ça ?

Et bien, la sœur, après des années, s'était remise dans le rang et s'était mariée avant d'être "périmée", comme le veut la coutume au Japon. Ayant déménagé dans une autre ville, il la voyait plus rarement. Autre changement, elle était devenue mère, faisant de Makoto un oncle. D'ailleurs, il aimait bien jouer avec ses neveux, même s'il disait tout le temps que jamais il ne voudrait de mômes braillards. et sa faisait rire sa sœur, un rire quelque peu mélancolique, si différent de celui qu'elle avait à l'époque... Et puis, une nuit, tout a basculé.

A vrai dire, il ne pourrait dire vraiment ce qu'il s'est passé. Était-ce un groupe ennemi, des assassins, des policiers... Tout ce qu'il se souvient, c'est que l'alerte avait été donné et qu'ils avaient du fuir, ne pouvant lutter contre tant de gens. Ce n'est qu'au bout d'un moment qu'il se rendit compte que c'était lui plus particulièrement qu'on voulait éliminer. Sa réputation d'homme "possédant des pouvoirs étranges" l'avait apparemment rattrapé... h, combien cette nuit fut douloureuse pour lui... En avait-il tué ? Combien avaient étés blessées gravement ? Toujours est-il qu'il s'en échappa, avec toutefois une balle dans le ventre. Il ne pouvait se régénérer, au risque d'enfermer la balle. En pleine nuit, à la lueur des lampadaires au travers de la pluie, dans une ruelle abandonnées où des poubelles avaient étés déposés, il avait du l'arracher à la main. Le manque de sang et d'énergie lui faisait tourner la tête. Sa vision était tout aussi trouble que ses pensées, où se mélaient les rares personnes auquels il tenait. I voulait renoncer à ce métier. Il voulait renoncer à l'illégal. Mais pour faire quoi ? C'est alors qu'il entendit une voix, une voix de femme. Il ne compris pas vraiment au début ce qu'elle racontait. Une histoire de pensionnat magique, où elle était directrice. A la recherche d'un professeur, elle voulait l'engager. Il lui grommela en réponse qu'il n'y comprenait rien et que, de toute façon, il n'était pas diplômé pour. C'est alors qu'elle se mit à rire. Le fameux rire cristallin de sa sœur qui lui manquait tant. Il leva les yeux sur elle pour la première fois.

Dans cette ruelle sombre, à moitié inconscient, il cru voir l'aura radieuse d'un ange qui aurait pris les plus beaux traits de sa sœur autrefois.

Ce fut certainement un coup de foudre immédiat. Le fait qu'il ne soit pas tellement en état de réfléchir y était peut-être pour quelque chose. Toujours est-il qu'il accepta l'offre. Le lendemain, après une nuit sans rêve, il alla annoncer sa décision à son chef, son "père". Celui-ci se contenta de hocher la tête, disant que c'était mieux ainsi. Ils passèrent un long moment ensemble, bref en paroles mais riche en émotions. Puis il partit. Alors qu'il levait les yeux vers ce ciel de ville d'habitude gris, il vit un bleu éclatant, contrastant avec la pluie de la veille. Quelque part, il eut l'impression qu'on le félicitait d'avoir trouvé sa place. Puis il ricana. Si on lui avait dit que sa place était parmi les enfants, autrefois, nul doute qu'il n'aurait pas apprécié. D'ailleurs, aujourd'hui encore, il n'aime pas trop qu'on le lui rappelle.



Autres :


Secret : Pas vraiment de secrets, mais essaye de cacher le fait qu'il ne vaut rien en combat comparé aux élèves...
Famille : Toujours deux parents, et une grande soeur de 9 ans son ainée, qui s'est casée et à deux enfants. Il est donc tonton~
Peur : Les poissons. Plus qu'une peur, c'est une phobie. Rien que l'idée d'en manger cru lui donne la nausée. Et... é-éloignez cet a-aquarium, ce-ce n'est pas drôle...
Un amoureux ? Coup de foudre pour la directrice, mais la raison le rattrappe en lui disant que ce ne serait pas sain, et elle ressemble trop à sa soeur...
Petit plus :
-Bien qu'il se débrouille plus ou moins de la main droite, votre professeur est gaucher.
-Il possède une licence de tir et le permis de conduire, mais n'a ni l'arme ni la voiture. Que voulez vous, on n'as pas tous la chance de vivre dans un village où les armes et la magie sont monnaie courante...

Code : ♥ Il y a plein de nouveaux, I'm happy ♥

Et vous :

Prénom ou pseudo : Morgane Evin A., soit Mea. On me connait en tant que Nimako dans l'un des partenaires de ce fofo'.
Niveau de Rp : Bah, j'me débrouille, je dépasse largement ce qui est demandé, mais disons que plus que la taille, c'est au niveau du contenu que l'on m'a déjà fait des compliments... 'Fin, ça reste à voir selon la période...
Membres que vous connaissez déjà : Euh... je connais au moins Raivis, après, qui sait...
Est-ce votre premier compte ? Yep, ou alors c'est que je souffre de dédoublement de personnalité.
Comment notez-vous ce forum ? Beaucoup de remarques à faire, mais je vais faire un post à part...
Votre présence : Donc, je suis admin sur un forum, inscrite sur un autre sur lequel je veux rester actif et j'aimerais bien m'inscrire dans un autre. Le tout avec plusieurs écrits en cours, ainsi que des tas de recherches, pour un temps d'ordi limité par beau-papa. Bon, c'est quand même largement suffisant pour fuir faire les cours, on va dire 4,5/7

Fini~


Dernière édition par Makoto Hatetsu le Ven 22 Oct - 17:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutecia Alpino

avatar


Messages : 215
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 20
Localisation : Quelque part..

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 19:18

Coucou ♥

Bienvenu ici tout d'abord ^^

Je te souhaite bonne chance pour la suite.

Si il y a un problème I'm here ^^

Kisssu~ ♥

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsu Misaki

avatar


Messages : 388
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 21
Localisation : With you

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 19:27

    Bienvenu ! *O*

_________________

✖️
I'm just stupid
Try to follow me.
✖️

Because flower are purple.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamymidnight.tumblr.com/
Yuki Nemitade

avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 21
Localisation : Un monde remplis d'étoile.

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 20:38

! Welcome !
J'espère que tu t'amuseras ici et j'ai hâte que tu finisses ta fiche. ;D
Bon courage et j'espère qu'on aura l'occasion de RP ensemble. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto Hatetsu

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/10/2010

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 21:27

Merci de votre accueil ^^ Pour la fiche, elle sera finit demain ou mercredi, je pense, j'ai déjà l'idée~

Et don't worry, Yuki, nous en aurons certainement l'occasion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuna Kagurazaka

avatar


Messages : 253
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 23
Localisation : Ici et ailleurs

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 21:45

bienvenue sensei ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-gakuen-merpg.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Lun 18 Oct - 22:49

Bienvenu sensei *0* je vais te torturer 8D
Revenir en haut Aller en bas
Miki Alpino

avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 20
Localisation : Tu me vois pas ???

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Mar 19 Oct - 18:34

Bienvenu et bonne continuation ♥

_________________



Arigato Mitsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalpensionnat.forumactif.us
Kadeshi Karuki

avatar


Messages : 75
Date d'inscription : 30/09/2010
Age : 21

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Mar 19 Oct - 20:18

Bienvenue, bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makoto Hatetsu

avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 18/10/2010

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Ven 22 Oct - 17:54

Lucy elfenlied a écrit:
Je vais te torturer 8D

Alors... Je sens qu'on va pas s'entendre, toi et moi. et puis, interdiction de me tutoyer, non mais. *murmure* Je suis obligée de prendre cette classe ?

Sinon, fiche terminée, un peu en retard certes... Et ces jours prochains, l'acces à Internet sera difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki Alpino

avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 20
Localisation : Tu me vois pas ???

Feuille de personnage
Carte d'identité:
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   Ven 22 Oct - 17:56

Okai. Juste ton avatar ne se voit pas. Je valide et je lock.

_________________



Arigato Mitsu pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicalpensionnat.forumactif.us
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un prof dangereux à la dent dure...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un prof dangereux à la dent dure...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magical pensionnat :: ♥~La paperasse~♥ :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: